28 janvier 2023
plomberie

Installation de plomberie pour votre nouvelle maison

La plomberie est une composante de ce que l’on appelle généralement le « second œuvre » lors de la construction d’une maison. Son installation s’effectue en une série d’étapes détaillées et doit tenir compte d’un grand nombre de variables.

Les choses à faire avant toute exécution

Si vous envisagez de construire à l’intérieur d’une petite commune, vous devez d’abord soumettre une demande au maire. Dans les moyennes et grandes urbanisations, le service d’approvisionnement en eau sera votre interlocuteur. Votre réseau privé commence au compteur d’eau, car les conduites d’eau font partie du système de régulation de l’eau. L’installation est sécurisée par un caisson enterré d’au moins 60 cm de profondeur.

Afin d’être certain qu’il répondra aux exigences liées à la taille de la résidence et au nombre d’étages, le plan de plomberie est élaboré avant même le début du processus de construction.

Si votre maison plain pied, le plombier le-plessis-robinson vous proposera sans doute le plan en pieuvre. Il s’agit d’un tube principal auquel seront raccordés tous les tuyaux nécessaires à l’alimentation des composants alimentés en eau.

Dans le cas d’une maison à plusieurs étages, le tube principal est  relié à des tubes secondaires supplémentaires par une colonne. Le tout est sécurisé par l’installation de robinets d’arrêt. Un ballon d’eau chaude central ou un chauffe-eau indépendant peut fournir de l’eau chaude.

Le choix des matériaux

Faites le bon choix avant les travaux.

Quelles différences entre le chauffe-eau et le ballon d’eau chaude ?

Lorsqu’il s’agit de produire de l’eau chaude, deux options s’offrent à vous : la  » source de chaleur instantanée  » et la  » source de chaleur accumulée « , souvent appelée  » ballon d’eau chaude. « 

Le chauffe-eau à accumulation permet d’économiser de l’énergie, car il ne stocke pas d’eau chaude, il est plus facile à entretenir en raison de sa petite taille et il n’occupe pas beaucoup d’espace. Cependant, le débit d’eau est inférieur à celui d’un ballon d’eau chauffé.

Puisqu’il s’agit d’un système qui stocke, le ballon d’eau chaude permet une disponibilité constante d’eau chaude. Cependant, si vous consommez beaucoup d’eau rapidement, il est possible qu’une pénurie d’eau chaude se manifeste.

Il est à noter que le ballon d’eau chaude est fréquemment utilisé en complément du chauffe-eau.

Plomberie sur les murs ou encastrée dans le sol ?

Aujourd’hui, la majorité de plombier le-plessis-robinson choisissent de placer la plomberie dans le sol lors de la construction d’une maison neuve. Cette installation vous permet de prolonger la durée de vie de vos tuyaux en les protégeant des agressions extérieures dues aux activités ménagères quotidiennes. Elle prévient aussi la visibilité  des tuyaux ! Toutefois, il est plus simple de faire passer vos tuyaux le long des murs si vous êtes dans la situation de réhabiliter une maison. Pour réduire les risques de fuite et d’imperfections, soyez extrêmement prudent dans le choix des matériaux si vous décidez d’installer un système de plomberie dans le sol.

Quels matériaux pour les tuyaux ?

Le cuivre, l’acier ou l’aluminium sont des matériaux idéaux pour les systèmes de canalisation d’eau chaude et froide et sont assez robustes. Ils sont résistants à la corrosion qui peut résulter de l’utilisation de produits chimiques.

Le PER peut être installé à des fins diverses, notamment pour l’alimentation et l’évacuation. Le PRR est comparable au PER, mais est encore plus durable, car il permet également l’utilisation de produits chimiques et corrosifs. Le matériau le plus populaire pour l’évacuation des eaux usées est le PVC. N’hésitez pas à demander l’avis d’un plombier sur le-plessis-robinson professionnel pour le choix des matériaux des tuyaux de l’installation sanitaire si vous avez des doutes.

L’installation proprement dite de la plomberie

Cela commence à la pose du compteur, c’est-à-dire à l’arrivé principale jusqu’à la pose des  équipements sanitaires

La pose du compteur d’eau

C’est le premier et l’un des aspects les plus déterminants du système. Élément prépondérant, le compteur d’eau appartient à votre compagnie des eaux, qui supervise également votre réseau de distribution.

Installer la robinetterie

L’ensemble du matériel rotatif ou à soupapenécessaire à l’installation de votre plomberie est réuni à la robinetterie. Le robinet est formé d’un joint ou d’un obturateur réglable qui peut être déplacé par une tige et permet de contrôler ou d’interrompre complètement l’écoulement de l’eau.

Les vannes sont des variétés de robinetterie qui, contrairement à la robinetterie traditionnelle utilisée sur les tuyauteries de petits diamètres, conviennent aux sections plus importantes. Les clapets permettent de définir un seul sens de passage de l’eau.

Automatique ou non, une soupape de sécurité peut être utilisée pour évacuer l’excès d’eau d’une enceinte afin de normaliser la pression. Le détendeur est un dispositif qui limite la pression dans les conduites d’eau domestiques et qui est monté juste après le compteur au début de tout projet de plomberie. Il est généralement réglé à trois bars.

Installer le contrôleur de circulation

Ce dispositif permet d’observer le débit d’eau dans les canalisations. Il est équipé d’un hublot à travers lequel on peut voir une petite hélice dont les mouvements indiquent si l’eau coule ou non.

Installer la tuyauterie

Selon le matériau ou la taille de la fondation, le plombier dans le-plessis-robinson vous oriente sur le choix parmi un large éventail de modèles de tuyau sur le marché.

  • Fontes solides : silencieuses, mais difficiles à manipuler
  • Le PVC : excellent pour jauger les liquides.
  • Métal et plastique dur (PEX) : résistant à toutes les températures
  • Cuivre chromé : facile à enrouler, belle finition chromée, parfaite pour le système sanitaire.

L’installation des équipements sanitaires

L’installation d’un système de plomberie nécessite l’aide d’un plombier dans le-plessis-robinson spécialiste en branchement, qu’il s’agisse d’une rénovation ou d’un nouveau travail. L’installation de la plomberie de la cuisine ou de la salle de bains comprend l’installation d’éviers, de lave-linge, de lave-vaisselle, de toilettes et de lavabos. Elle commence par le raccordement des équipements au réseau d’alimentation en eau et se termine par l’évacuation des eaux usées. En ce qui concerne l’installation des toilettes, il s’agit de mettre en place le réservoir, la cuvette et de mettre en marche la chasse d’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *