21 mai 2022

Que faire si la pression de votre chaudière est trop basse

Les nouvelles chaudières à gaz sont écologiques, économiques et fiables.

Cependant, comme tout appareil ou pièce d’équipement dans votre maison, ils auront besoin de temps en temps d’un entretien ou d’une attention particulière pour qu’ils fonctionnent au mieux.

L’un des plus gros problèmes avec les chaudières est la basse pression, cependant, c’est généralement une solution rapide et facile.

Dans cet article, nous parlons chaudiere saunier duval probleme pression  , et de ce qu’il faut faire si la pression de votre chaudière est trop élevée ou trop basse.

Qu’est-ce que la pression de l’eau de la chaudière ?

La pression de la chaudière est la pression de l’eau chaude qui circule dans le système de chauffage central de votre maison, tandis que la pression de l’eau est ce qu’ils appellent la pression de l’eau qui traverse votre cuisine et votre salle de bain.

La pression de la chaudière est extrêmement importante car elle aide à garder l’eau de votre maison au chaud.
Si la pression de votre chaudière est trop basse, votre chauffage central risque de ne pas fonctionner, et si elle est trop élevée, alors il sera soumis à trop de contraintes et pourrait également être empêché de fonctionner.

Quelle est la bonne pression pour une chaudière ?

Pour trouver la pression de la chaudière et déterminer si elle est au bon réglage, localisez le manomètre intégré que vous pouvez trouver à l’extérieur de votre chaudière.

Il devrait être assis à une barre, surtout si vous n’utilisez pas actuellement l’eau chaude dans la maison. Il s’agit du réglage de pression standard pour les chaudières domestiques, et c’est une bonne indication que les choses fonctionnent comme elles le devraient.

Pourquoi la pression de la chaudière est-elle trop basse ou trop élevée ?

Une fois que vous avez  installé votre chaudière , celle-ci commence à chauffer votre eau, l’eau va se dilater et faire monter le manomètre.

Avec la soupape de décharge intégrée, les chaudières sont prêtes à faire face à ces sauts rapides de pression, donc si vous n’avez pas besoin de vous inquiéter si la chaudière affiche une pression plus élevée que ce que vous aviez prévu lorsque vous utilisez à la fois l’eau chaude et le chauffage central en même temps.

Cependant, une fois que vous avez fini d’utiliser l’eau chaude et le chauffage central, la pression devrait immédiatement redescendre à un niveau sûr.

Si vous trouvez que la pression de votre chaudière est trop basse, alors la jauge va se situer en dessous de la marque d’un bar. Si tel est le cas, la prochaine chose que vous devez faire est d’essayer de l’obtenir au-dessus de la barre.

Que dois-je faire si c’est trop bas ou trop haut ?

Pour baisser la pression de votre chaudière, vous pouvez essayer plusieurs choses :

Vérifiez la soupape de surpression :

Il est essentiel que la soupape de surpression soit bien fermée, donc si la pression de votre chaudière est trop élevée, c’est l’une des premières choses que vous devez vérifier.

Lorsque vous repressurisez votre chaudière, vous devrez tourner la vanne pour qu’elle puisse pomper de l’eau dans la chaudière, et il peut être facile d’oublier de la refermer.

Cependant, si vous ne l’avez pas fait récemment, il est également possible que vous l’ayez accidentellement frappé ou que la valve se soit desserrée avec le temps.

Purger les radiateurs :

Il est conseillé de purger vos radiateurs afin de réduire la pression dans votre chaudière ainsi que dans l’ensemble de votre système de chauffage.

Il est important de continuer à vidanger le radiateur jusqu’à ce que vous ayez pu réduire la pression de la chaudière à des niveaux sûrs, comme le montre la jauge.

Si aucune de ces solutions ne fonctionne, il se peut qu’il se passe autre chose. Vous devrez peut-être repressuriser le vase d’expansion, ou vous pourriez même avoir un problème avec la boucle de remplissage.

Cependant, avec ces types de problèmes, vous ne pourrez pas les résoudre vous-même, donc à ce stade, il est conseillé de faire appel à un professionnel.

Bien que votre pression d’eau puisse encore être un peu sporadique, la soupape de décharge elle-même devrait pouvoir aider à empêcher la chaudière de créer trop de pression, de sorte que vous serez toujours en sécurité même pendant que vous attendez l’arrivée de l’aide.

Assurez-vous simplement de ne pas entendre de bruits forts ou inhabituels provenant de votre chaudière.

Si vous souhaitez augmenter la pression de votre chaudière au-dessus de la barre d’un bar, vous devez vous assurer que vous avez complètement éteint la chaudière et qu’il est assez difficile de se refroidir avant d’essayer de la réparer.

Vous devrez trouver où se trouve la boucle de remplissage afin de fixer la pression – cela va ressembler un peu à un tuyau et aura une petite valve attachée à chaque extrémité.

Il devrait être au fond de la chaudière. Vous devez vous assurer que chaque extrémité du tuyau est connectée à ses vannes respectives.

Utilisez un tournevis pour ouvrir les vannes, ce qui permettra à l’eau froide de remplir le système à partir du réseau.

La pression va commencer à augmenter à ce stade, il est donc essentiel que vous surveilliez de près ce que fait le manomètre jusqu’à ce qu’il dépasse la barre d’un bar.

Une fois qu’il est au-dessus de cela, vous pouvez fermer les vannes une par une. Vous pouvez maintenant rallumer votre chaudière et la remettre aux réglages standards.

Les risques d’une basse pression de chaudière

Heureusement, il n’y a pas lieu de s’inquiéter d’une faible pression de la chaudière (voir plus) et il est peu probable qu’elle cause des dommages importants à votre chaudière.

En disant cela, cependant, cela peut potentiellement avoir un impact significatif sur l’efficacité et l’efficience de votre système de chauffage central dans son ensemble, ce qui rend difficile de garder votre maison constamment chaude et vous coûte finalement plus cher en factures de chauffage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.