12 août 2022
La tôlerie : une spécialité de la métallurgie

La tôlerie : une spécialité de la métallurgie

La tôle est l’un des matériaux de prédilection les plus utilisés dans plusieurs secteurs. Elle est très appréciée grâce aux nombreux avantages qu’elle offre. En effet, elle est à la fois robuste, résistante, flexible et malléable. Elle permet également de produire plusieurs machines et outils. Elle est produite par la tôlerie industrielle qui est l’une des spécialités de la métallurgie travaillant sur les métaux. Mais qu’est-ce que la tôlerie industrielle ? Quelle différence y a-t-il entre celle-ci et la tôlerie fine ?

La tôlerie industrielle : c’est quoi exactement ?

La tôlerie industrielle est un processus de fabrication de métaux permettant d’avoir de la tôle d’acier. Celle-ci est un produit qui est capable de durer avec le temps. En plus, elle est facile à manier, elle ne s’use pas, ne se déforme pas et surtout elle ne se rouille pas. Grâce à tout cela, elle peut être utilisée pour les toitures, les marches d’escalier, les gouttières, les échafaudages, les volets, les portails, etc. Ainsi, plusieurs techniques sont utilisées dans la tôlerie industrielle afin d’obtenir différents types de tôles. Il y a :

  • la tôle plane : elle est lisse et permet de fabriquer d’autres tôles ;
  • la tôle perforée : celle-ci est utilisée dans les sorties d’aération et dans d’autres parties de construction grâce à son côté esthétique ;
  • la tôle ondulée : c’est le type de tôle destiné aux toitures et aux abris du jardin ;
  • la tôle gaufrée : elle sert essentiellement sur des supports antidérapants ;
  • la tôle nervurée : elle est également utilisée pour les toitures.

Dans la tôlerie industrielle, c’est la tôle fine qui est la plus utilisée. Celle-ci est obtenue grâce au processus de laminage. Elle possède une épaisseur d’au moins 3 mm.

Quelle différence entre la tôlerie industrielle et la tôlerie fine ?

Certaines personnes pensent que la tôlerie industrielle et la tôlerie fine sont identiques. Cependant, elles sont utilisées dans les mêmes contextes, mais elles représentent certaines différences. Elles diffèrent par les produits proposés. En effet, la tôlerie fine appelée aussi la tôlerie de précision renvoie aux produits qui ont de très faibles épaisseurs et qui peuvent être fabriqués soit en petite série, soit en faible unité. En d’autres termes, la tôlerie fine transforme les métaux en de petites pièces.

Quant à la tôlerie industrielle, elle est utilisée à de plus grandes échelles. Pour cela, plusieurs techniques sont utilisées pour réaliser des objets en tôle de plus grande envergure comme les bacs, les cuves et les cheminées. Parmi ces techniques, il y a la découpe, le pliage, et le soudage. Elle comprend également la phase de finition.

Toutefois, il existe le domaine de « tôlerie fine industrielle ». Elle se situe entre les deux domaines précédents. Il s’agit d’un travail à l’échelle industrielle qui produit des pièces métalliques de faible épaisseur en de plus grandes quantités.

Quels sont les domaines d’application de la tôlerie industrielle ?

Le domaine d’application de la tôlerie industrielle est très vaste. D’ailleurs, les tôles ainsi produites peuvent s’utiliser de différentes manières. Ainsi, toutes les entreprises qui ont besoin des pièces d’habillages, des machines, des boîtiers, ou divers autres éléments en métal ont recours aux produits de la tôlerie industrielle. Ainsi, cette dernière peut intervenir dans le bâtiment, l’automobile, l’industrie aéronautique, l’industrie nucléaire, et la défense. En outre, l’industrie chimique, le traitement de l’air, l’isolation, le mobilier d’intérieur, l’industrie pharmaceutique, et l’industrie agroalimentaire, ont besoin des produits de la tôlerie industrielle.

Toutefois, quel que soit le produit à fabriquer, le processus de fabrication en tôlerie industrielle reste le même. Il commence par la découpe, passe ensuite par le pliage et se termine par les différentes composantes du parachèvement des pièces en tôle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.