23 mai 2024
l’entretien fosse septique

Comment se déroule l’entretien fosse septique ?

Mauvaise odeurs, évacuation bouchée, débordements, remontées de boues, … Différents désagréments peuvent subvenir quand une fosse septique est mal entretenue. Mis à part cela, le coût d’un dépannage fosse septique est également assez élevé. Donc, il vaut mieux prendre des précautions efficaces pour éviter les soucis. Découvrez comment se déroule l’entretien fosse septique.

Les vérifications indispensables

L’entretien fosse septique consiste, en premier lieu, à faire quelques vérifications. Il faut s’assurer que le système d’épuration ne soit pas engorgé. Et par la même occasion, il faut contrôler l’état du filtre, du dégrilleur et du bac dégraisseur.

Il faut également vérifier si les eaux usées s’évacuent correctement ou non. Et pour cela, vous n’avez qu’à tirer la chasse d’eau pour constater un éventuel écoulement très lent de l’eau ou une remontée des eaux usées dans la cuvette.

Pour terminer, la dernière vérification à faire est celle du niveau de boue. Ici, l’idéal est d’avoir une cuve remplie au-dessous de sa moitié, c’est-à-dire à moins de 50 %.

Le nettoyage et le débouchage de la fosse septique

Pour réussir l’entretien fosse septique, il faut en second lieu que vous utilisez des produits de nettoyage et d’assainissement efficaces. Un activateur biologique spécial fosse septique, par exemple pourrait bien faire l’affaire. Cette solution interviendra pour favoriser l’action des bactéries responsables de la décomposition des déchets.

Par ailleurs, il n’y a pas de mal non plus à utiliser de simples produits d’entretien habituels. Le liquide vaisselle, les cristaux de soude ou le mélange de bicarbonate de soude, de vinaigre blanc et de sel, en particulier, peuvent vous aider à détartrer et à déboucher vos canalisations.

Bien sûr, il ne faut pas oublier les produits d’entretien écologique. Contrairement aux produits chimiques, ils ne sont pas agressifs. Donc, ils permettent de préserver l’état de vos installations ainsi que la santé humaine et l’environnement. En d’autres termes, ces solutions peuvent vous aider à prolonger la durée de vie de vos équipements tout en espaçant les vidanges.

La vidange d’une fosse septique

En parlant de vidange, notez que les fosses septiques doivent être vidangées tous les trois ou quatre ans au maximum. Vous ne devez pas attendre que le niveau de boue atteigne ou dépasse les 50 % du volume de votre cuve pour faire appel à un professionnel du SPANC.

Le déroulement des travaux s’effectue généralement en quatre étapes. Le technicien commencera par vider l’eau de la fosse dans un premier compartiment. Ensuite, il effectue un pompage de la boue et une aspiration des graisses dans le deuxième compartiment.

La démarche suivante consiste à nettoyer à grande eau le réseau de canalisation à l’aide d’un liquide contenu dans un troisième compartiment. Et enfin, le technicien termine l’opération par le remplissage de la fosse à l’aide de l’eau qu’il a pompée au début de l’intervention.

Si le plombier RGE insiste à réutiliser l’eau vidangée, c’est surtout pour conserver les bactéries qui sont indispensables au bon fonctionnement de la fosse septique. En fait, c’est un le meilleur moyen de permettre à cette dernière d’être immédiatement opérationnelle. Le cas échéant, il faudra refaire une séance de semence et attendre quelques jours avant de pouvoir réutiliser la fosse septique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *